Archive pour la catégorie ‘@mpc’

Il faut , Je dois…

Samedi 29 janvier 2011

Ainsi, il y a au moins deux façons de faire toutes choses. Par exemple, si nous avons la chance d’avoir un balcon ou un jardin à cultiver nous pouvons entretenir nos géraniums “parce qu’il faut le faire… Si moi je ne le fais pas, personne de le fera !” ; nous sommes alors dans le faire, nous assumons une fonction : nous fonctionnons. Nous pouvons aussi entretenir ces même géraniums “parce que j’aime prendre soin des choses vivantes et odorantes autour de moi, j’aime contribuer à créer de la beauté dans le monde et à l’entretenir » ; nous sommes alors dans l’être, nous participons à la vie, nous sommes vivants.

Le risque tragique de la première attitude, c’est de se dire : « je serai en paix quand j’aurai :
1. Fini la vaisselle (faire)
2. Rangé la maison (faire)
3. Mis de l’ordre dans mes papiers et fait ma comptabilité (faire)
4. Repeint la chambre du petit (faire)
5. Visité ma vieille tante à l’autre bout du pays (faire)
6. Lire les dix livres qui attendent d’être lu sur ma tablette de ma chambre (faire)
7. Réussi à faire une heure de sport tout les jours (faire)
8. Maitrisé enfin mon ordinateur (faire)
9. Terminé mon cours d’anglais (faire)
10. Achevé ma thérapie (faire)
11. Clôturé mon divorce (faire)
12. Atteint l’illumination (faire)
Nous pouvons ainsi attendre 150 ans à nous agiter nerveusement, à faire toutes ces choses l’une après l’autre (et souvent l’une dans l’autre : tout en même temps), dans une grande confusion et une grande insatisfaction du cœur espérant toujours que la suivante nous comblera davantage, au lieu de puiser notre satisfaction profonde à la fois dans la chose elle-même, dans la valeur que sert la chose et dans l’être, notre être, qui est, vit et dure au-delà de la chose. »
Prenez le temps de vous connecter à vous, de sentir ce qui se passe dans votre corps quand vous pensez à : « je dois, il faut ». Après avoir accueilli ces injonctions, essayez de mettre une valeur qui vous est propre derrière l’action à mener (et non une croyance, plus difficile à discerner). Et maintenant…………………………………. goutez la joie du sens retrouver dans l’action.
Eric Herisson 

La RéAlliance

Jeudi 28 octobre 2010

Trois visions de l’individu inspirent nos comportements sociaux depuis plus d’un demi-siècle : le «nous» de la Tradition, le «je» de la Réussite matérielle, et le «moi» de l’Expression personnelle. Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Un nouveau modèle d’individu, moins égocentré et plus conscient des interdépendances, est en train de se former sous nos yeux : le «moi-nous» de la Ré-alliance.
Mobilisation écologique, réseaux sociaux, projets solidaires, recherche de sens, réhabilitation du coeur et aspiration à se rendre utile - l’individu contemporain se réinvente des liens collectifs, plus coopératifs, plus engagés, plus constructifs, et élargis à un horizon beaucoup plus vaste.
Qu’est-ce donc que la Ré-alliance ? Qu’apporte-t-elle à notre vie quotidienne ? Et quelle place prend-elle face aux trois autres visions toujours actives dans notre société ?

Françoise Bonnal, experte du consommateur et des marques au sein des plus grands groupes internationaux de publicité pendant plus de trente ans, a été directrice du département des Études sociologiques de la Sofrès, DGA de l’agence de publicité DDB, présidente fondatrice de Brand & Business Consulting, et Executive Vice-Présidente du groupe de communication DDB Worldwide.

Extrait du livre :
Il y a une vie après et à côté de l’individualisme

HARO SUR L’HYPERINDTVIDUALISME

La libération de l’individu, rêve et moteur de tous les combats, débouche aujourd’hui sur la remise en cause de son aboutissement logique : l’individualisme. L’individu contemporain, libéré des chaînes de la tradition, de la pénurie et du totalitarisme, ne serait pas l’homme nouveau des utopistes. Empêtré dans la spirale sans fin de désirs fabriqués, observateur désabusé de «la fin des idéologies», «consommateur schizophrène» doublé d’un citoyen «défiant», il ne jouit que d’un «bonheur paradoxal» qui fait, par ailleurs, le malheur de la planète et du reste de ses habitants. N’y aurait-il que cela au bout du chemin, l’échec de l’homme occidental et une triste fin de l’histoire ?
Depuis l’après-guerre, les sociologues, et en particulier David Riesman, ont repéré plusieurs visions successives de l’individu et de son rapport à la société : la vision «Tradition», où il est membre déférent du «nous» de sa communauté ; la vision moderne de la «Réussite matérielle», où il s’en libère, s’affirme «je» et s’acharne à réussir socialement ; la vision postmoderne de l’«Expression personnelle», où il ne veut plus devenir que lui-même, «moi», explorateur de sa singularité et créateur de sa propre vie. C’est cette dernière vision très personnelle, inaugurée par les mouvements étudiants des années 1960-1970 et exacerbée en hyperindividualisme aujourd’hui, qui est la cible des critiques et fait figure d’impasse.

Livre de Françoise de Bonnal

Offre de Services en Accompagnement Humaniste .

Samedi 10 juillet 2010

 logo-big2-copie-450_350.jpg

* Relation d’aide individuelle :

-accompagnement humaniste grâce au processus de communication non violente crée par Marshall Rosenberg spécialisation en cours…

* Méthodologie de projet co-créative : 

-avec l’outil Jeu du Tao : un jeu coopératif de connaissance de soi où les joueurs découvrent ensemble leur potentiel réciproque et s’engagent dans des nouveaux projets individuels ou collectifs.

* Groupe d’entraide mutuelle:

- autours d’une thématique ou problématique commune ex : la Crise… sur 10 séances un groupe de 8 à 10 personnes sélectionnées à l’avance et engagées à participer à toutes les séances.

Ma formation est celle de Travailleuse sociale diplômée d’Etat depuis 1989, j’exerce depuis 21 ans dans différentes organismes.Je pratique le Qi-gong , la marche méditative et le Mindfullness. J’ ai suivi  des formations en CNV depuis 2007  et me spécialise dans cet art de vivre qui contribue dans un premier à mon Bien Être et me permet d’accompagner les personnes en chemin vers un Mieux Être.Convaincue que nous vivons une époque formidable de bouleversements sociaux et aussi de découverte que nous sommes créateurs de nouvelles culturelles.Dans tous les milieux le besoin de plus d’Humanité apparaît comme une urgence sociale: dans les entreprises, dans les familles, en politique etc…Puissions nous Ensemble contribuer à servir la Vie là où nous sommes aujourd’hui !!!!

Trouver le Chemin vers l’Epanouissement de Soi.

Lundi 10 mai 2010

 logo-big2-copie.jpgJe propose une journée pour soi: Marche Méditative et Partie de jeu du Tao  samedi 5 juin 2010 de 10h à 18h dans la nature proche de Nîmes entre vignes et sous bois.

Le matin la marche silencieuse en pleine nature pour retrouver le calme et la confiance en soi: les pensées défilent, les pas s’enchainent et le calme vient.

L’après-midi j’animerai une partie de ce jeu coopératif où l’exploration des forces et faiblesses en présence grâce au vis à vis des autres joueurs amènent une autre conscience de soi et des désirs qui ne demandent qu’à trouver leur accomplissement.

6 joueurs max

30€ la journée

Renseignements et inscriptions au 06 29 55 04 08

Mon logo

Lundi 10 mai 2010

logo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpglogo-big2-copie.jpg