Archive pour décembre 2007

A tous les hommes

Dimanche 30 décembre 2007

Où sont les hommes Qui pardonnent, fusionnent et qui donnent Leur âme dans les bras d’une femme Où sont les hommes Qui laissent éclater leurs faiblesses au grand jour pour vivre un grand amour Où sont les hommes Qui osent, proposent un avenir meilleur, Un remède au malheur Où sont les hommes Qui se battent et combattent, montent au front de leurs rêves et vous emmènent ailleurs Où sont les hommes Où sont les hommes

Où sont les hommes Qui disent haut et fort que l’amour n’est pas mort et qui espèrent encore Où sont les hommes Qui pour rester debout effacent leur passé rongé par le remords Où sont les hommes Qui pleurent, dont les larmes demeurent le rempart à l’ultime souffrance Où sont les hommes Qui savent faire peau neuve et donner à leur vie l’espoir d’une autre chance Où sont les hommes Où sont les hommes

Où sont les hommes Qui se livrent sans pudeur et décrivent sans peur ce qu’ils ont dans le coeur Où sont les hommes Qui plongent, s’allongent sur le corps d’une femme pour annihiler sa peur Où sont les hommes Qui marchent, qui font taire les lâches et ne mâchent par leurs mots, jamais Où sont les hommes Qui laissent entrevoir ce qu’ils ont de plus noir et livrent leurs secrets Où sont les hommes Où sont les hommes

Où sont les hommes Qui tombent à genoux et qui deviennent fous pour l’amour d’une femme Où sont les hommes Qui continuent de croire en celui que partout tous les autres condamnent Où sont les hommes Qui lèvent leurs yeux et leurs mains vers le ciel implorant le pardon Où sont les hommes Qui, quand ils parlent à Dieu, sont prêts à écouter un jour ce qu’ils répond Où sont les hommes Où sont les hommes

Patricia Kaas

Être le portier

Dimanche 30 décembre 2007
Lorsque l’on tombe amoureux ce n’est pas de l’autre dont nous avons besoin mais de la sensation de félicité procurée par l”ego d’être quelqu’un de spécial, ce qui est bien différent de l’amour.
Le risque est de n’exister que part  les autres.
Dans le zen, notre être véritable est appelé l’homme vrai et inclassable.
Être une présence à la porte du Dojo sans rien faire d’autre, ni attendre en retour: être soi- même .
La façon dont une relation  commence vous dit souvent tout ce que vous avez besoin de savoir sur ce qui suivra.
Ne pas attendre tout de l’autre, ni tout lui imposer pour mieux le contrôler: être simplement ensemble.
Ne pas s’accrocher à l’autre pour qu’il donne un sens à notre vie.
C’est une illusion que de penser ne pas être assez bien pour l’autre et vouloir correspondre à ses fantasmes quitte à déformer notre être.
Rester son meilleur partenaire pour partager sa plénitude avec l’autre.
Être disponible pour lui ou pour elle tel qu’il est sans empiéter sur sa vie ni rien exiger.
Être plus fort en soi, alors toutes sortes de relations sont possibles …

Nettoyer le Dojo

Jeudi 27 décembre 2007
Faire de la place pour de nouveaux cadeaux.
L’amour en lui même ne cause pas de peine, c’est nos valises qui sont trop chargées et nous font souffrir.
Revenir à l’esprit d’enfant: ouvert,naturel, plein d’espoir, aime donner et recevoir, jouer=
manifestation d’une vie d’amour.
L’esprit zen:libre,ouvert,prompt à se réjouir, à prendre plaisir aux choses.
Nettoyer l’espace, faire de la place pour que notre cœur fasse de nouvelles expériences.
dans le zen la beauté d’une pièce ce juge à ce qu’on en retire.
Pour rencontrer vraiment une nouvelle personne il faut avoir fait le vide dans notre esprit.
Les chagrins, les difficultés sont l’engrais pour que la fleur que nous sommes pousse.
L’engrais pour une nouvelle croissance. Personne n’est responsable soi ou les autres mais il faut nettoyer.
Laisser passer les souvenirs, ne pas lutter. Ne plus se focaliser sur le passé, se consacrer à ce que la vie nous demande dans l’instant.
ETRE présent en nettoyant en retirant ce qui n’est plus nécessaire.
Laisser de la place à la nouveauté.
Quand survient un problème dans la relation, ne ramener pas le passé, prenez soin de ce qui en a besoin dans la relation, communiquez de suite, ne pas laisser de ressentiments, rancune: ne laissez pas de traces.
Une relation est une occasion de purification: résister à la colère, à l’esprit de vengeance.
L’esprit originel libère les situations douloureuses, sait utiliser ce qui nous est arrivé pour générer une nouvelle croissance.
Les relations douloureuses sont des choix de vivre dans l’amertume, la peur, le ressentiment au lieu de lâcher prise sur le passé.
Accepter l’autre avec ses côtés positifs et négatifs.

Méditer en marchant: Kinhin

Jeudi 27 décembre 2007
Il n’y a pas de plus grand courage que d’avancer en Amour.
Trouver son équilibre intérieur et nos relations s’équilibrent.
Quand il est temps de se lever, levez-vous.
Rester vigilant, centré, attentif quand nous sommes en action.
L ‘action appropriée dans l’instant: soyez attentif à vos pas.
Se détourner du goût du chaos.
Lorsque l’esprit et le cœur sont réunis nous avons accès à la Sagesse.
Revenir à la racine, à la source pour trouver ce que la situation veut de nous, nos besoins.
Chaque personne qui rentre dans notre vie reçoit une bénédiction.
Tomber amoureux n’a rien à voir avec l’autre: c’est notre propre état d’esprit: espoir,confiance,ouverture, indulgence.
 
ÊTRE PLEINEMENT OU VOUS ÊTES SUR LE CHEMIN QUE VOUS FAITES A CHAQUE PAS.
 
Passer à la phase suivante de votre vie: vos pas vous montreront comment faire.

Méditation par Lama Namguyal 29 /11/2006

Samedi 22 décembre 2007
En Orient la méditation :c’est laisser l’esprit voguant, un état non conceptuel.
On ferme la radio intérieure, pas d’images, ni d’effets spéciaux, fermer la tv du mental.
Pas de dialogue avec soi- même: laisser l’esprit tranquille.
La posture zazen, ancrer dans son corps, sans saisir quoique ce soit:revenir comme un enfant, ouvert simplement avec les 5 sens.
Le 6° sens:laisser passer les pensées, arrêter le délire du mental: projet,inquiétude.
Stopper le processus égocentrique.
Ni agitation, ni torpeur: être tranquille, l’esprit dans un état non conceptuel, la sagesse.
Le silence intérieure: source de joie et de bonheur.
Lâcher prise sur tout, pas de concept religieux.
Dans le monde, les jugements, les critiques annule le bonheur intérieure.
La vérité est dans l’état non conceptuel, pas de bien, pas de mal, tous se trompent.
Revenir à l’état de simplicité non conceptuel .
De la méditation à l’action, de la sagesse à l’amour et la compassion: retrouver lesens de l’existence, la valeur de la Vie.
On libère les mémoires anciennes des vies antérieures.
Ne plus ressasser le passé, ni l’avenir.
Ne pas saisir les pensées, ni les émotions .
L’état de paix du Christ en occident et du Bouddha en orient .
Le passé n’existe plus, le futur n’est pas encore: être dans le présent.
Rester dans l’ouverture: tout arrive.

Eco-hameau

Dimanche 16 décembre 2007
La crise écologique et sociale commence à devenir une réalité
Nous ne sommes plus face à un risque hypothétique mais au commencement d’un processus qui peut conduire à la destruction de notre terre et de tous ses habitants.
Face à la fatalité, il est temps de faire évoluer les modes de pensée, pour mettre en place un usage permettant d’assurer la survie des espèces en utilisant au mieux certains acquis du progrès.
Pour cela notre action doit se baser sur des fondements éthiques et sociaux, ancrés dans la vie de chaque jour. Plus que par des théories et des mises en garde, l’écologie doit se vivre au quotidien.
Le projet propose :
A • De créer un Eco-Hameau répondant à des critères de qualité dans le domaine énergétique, environnemental et social afin de vivre avec,… tout naturellement !
B • De créer une structure Eco-Centre permettant d’accueillir des enfants, jeunes et adultes, dans le cadre scolaire, professionnel ou pendant leurs loisirs et de leur proposer des formations et des activités ; Lire le reste de cet article »

Méditation par Lama Namguyal 12/12/2007

Dimanche 16 décembre 2007
Lâcher prise sur le coussin.
Les problèmes n’existent pas c’est une saisie du mental : il n’y a pas de problèmes mais des solutions.
Après la médiation on trouve des solutions
Etre Libre.
L’esprit est stable, ici et maintenant.
Pour les débutant le regard est naturel vers le bas, sans regarder, ne pasecouter les bruits.
Vivre les 5 sens sans conceptualiser.
L’ouverture est totale, libre, sans conceptualisation mentale.
On se concentre sur la réspiration.
Le 6° sens le mental = ne pas saisir mais garder l’esprit vigilant, clair vif, éviter la somnolence en bougeant le regard vers le haut.
Les mantras élèvent l’esprit :
Om ma ni pas me ron
L’éveil , la sagesse, la compassion, la nature divine : l’union du ying et du yang.
Le mudra agit sur le corps subtil qui est composé des méridiens et chakras et il ouvre les nœuds Karmiques.
Le mudra du sacré cœur pour envoyer l’amour aux autres.
La posture zazen purifie le karma.
L’idéal de méditation est zazen : 4 sessions de 5’ puis 10’.
Le karma sont les fruits des actes des vies antérieures.
Les actes d’aujourd’hui sont pour les vies futures.
Ici maintenant tout se joue
Les 5 sens en zazen purifient, le mantra purifie le karma.
Le chemin spirituel altruiste est d’aller vers la sagesse en méditant pour agir dans la compassion .

Méditation zazen

Dimanche 16 décembre 2007
MEDITATION BOUDDHISTE ou ZAZEN
 
En tailleur, le pied gauche sous le pied droit.
Pas réfléchir : esprit tranquille (lacher prise)
Pour les débutants, le regard fixe vers le bas, yeux ouverts
Pour les habitués : le regard est au milieu, et pour les très avancés vers le haut
La main droite sur la main gauche, les pouces se touchent.
Au départ, on suit le souffle
On doit œuvrer Amour et compassion
Le dos doit être droit
On s’ouvre aux 5 sens.
Avoir un regard naturel. On écoute pas autour de soi. On ne se focalise pas.
Idem avec les odeurs. On est encré dans son corps. Si on a une douleur on bouge
On recherche un état conceptuel
Pour le souffle : c’est la concentration expir – inspir
Si on est trop à gauche : l’attachement
Si on est trop à droite : la colère
Les genoux doivent toucher le sol
Les mains unient les deux parties du corps.
La tête est droite, le menton rentré
6 ème sens : le mental
Toutes les pensées : ne pas les saisir. On lache tout. On va vers la sagesse intérieure
La clé de la méditation : on la voit mais on la saisie pas. = 6 ème sens. On revient sur le souffle.
            Si torpeur : agitation ; il faut revenir vers le souffle
            Si on sombre dans le néant : proche du sommeil ; il faut revenir vers le souffle
 
Si on s’endort, lever la yeux vers le haut pendant la méditation
Bien revenir dans le souffle
Pour éviter l’ennui, ou l’endormissement  : réciter les mudras

Ne rien faire

Dimanche 16 décembre 2007
Abandonner le contrôle des évènements.
Laisser la vie suivre son cours.
Lâcher prise
La non-interférence avec la sagesse primordiale de l’univers - lorsque nous respectons la vie telle qu’elle est donnée, elle nous honore-.
C’est différent d’être passif, rester centrer lorsque quelqu’un arrive, nous l’accueillons, lorsqu’il s’en va nous ne le poursuivons pas.
Laissez vous aller et venir librement dans la vie. 

S’assoir sur le coussin

Dimanche 16 décembre 2007
Etre simplement assis.
Avoir la volonté d’être qui vous êtes.
Se lier d’amitié avec soi- même.
Découvrir votre être tout entier, regarder son propre trésor et ne plus le chercher en l’autre ou dans le regard de l’autre.
Aller à la rencontre de soi-même pour rencontrer les autres
Ne plus jouer des rôles et se remercier pour ce que l’on fait comme efforts pour aller vers le bien, la force et devenir entier
S’aimer soi même pour aimer l’autre.