Archive pour mars 2010

Ma semaine à Paris…

Mardi 23 mars 2010
L’impression d’être partie longtemps car j’ai pris mon temps chaque matin pour méditer et préparer mon périple. Le guide du routard et le guide des alternatives sous le bras et c’est parti.  Notre- Dame et l’ile St Louis, Montmartre en montmartrobus et à pieds, St Germain des près, le quartier Latin, le Louvre, de la Bastille à la gare de Lyon: que cette ville est immense et belle. Des petits restos ou bars pour déjeuner le midi et des jardins du Luxembourg et jardin des plantes pour me connecter à la nature. Le rythme s’accélère quand vous prenez le métro: le et la parisienne sont des champions du sprint  dans les couloirs du métro au cas ou ils attraperaient celui d’avant, et pourraient gagner 5′ sur le timing. Chaque quartier a son ambiance et ses curiosités et je me suis régalée comme tous mes amis touristes croisés au coin des rues qui comme moi cherchaient leur rue suivante. J’ai hâte d’avoir la chance de continuer mes explorations et comme mes formations m’amènent bientôt dans le xlll° je prévois de visiter la Butte aux cailles, le 1° arrondissement et ses monuments et le fameux quartier des halles…
….je ne suis pas parisienne, ça me gêne, ça me gêne et la prochaine fois aussi peut-être un petit tours dans le monde des soirées nocturnes???
J’ai rencontré des vrais gens formidables: mon hôte une femme sereine qui s’ouvre à de nouveaux possibles dont le chemin amoureux a des ressemblances avec le mien. Nous avons partager des moments forts d’amitié, découvert ensemble le café de l’amour et jouer avec d’autres un partie de jeu du Tao étonnante de coïncidences. Marie,JP et leurs trois filles: mes amis fidèles depuis bien longtemps: quelle joie de recevoir deux beaux dessins très colorés des deux aînés et d’apprivoiser la plus jeune. Marie tu es une Femme accomplie, Mère et Epouse qui trouve la force d’assumer famille et métier, vie culturelle et spiritualité: comme tu es belle. Et tous ces inconnus croisés dans les rues, au bar des parisiens. Patrice à Tao village : ce jeu du Tao est devenu une passion et quel cadeau que de rencontrer son créateur qui m’encourage sur la voie de l’échange.

p1010713-450_350.JPGp1010760-450_350.JPGphoto-bonne-ann-e-duluc-450_350.jpgimport-070210-035-450_350.JPG

Synchronicité

Samedi 13 mars 2010
 
 
Avez-vous déjà eu l’impression que tout s’enchaîne, que vous êtes bien là où vous devez être, que ce que vous faites ou entreprenez est dans l’air du temps? Souvent je pense à quelqu’un est il ou elle apparait , je m’entends : un coup de fil, un mail, on se croise quelque part.
Jung appelle cela la synchronicité, nos inconscients sont liés et plus vous êtes en phase avec la personne et plus l’effet miroir, ou la connexion se fait.
J’ai commencé mercredi ma première séance de travail social de groupe auprès d’assurés sociaux devant préparer leur reprise de travail après des difficultés de santé importantes.
Pil dans le mille mimil :
-tous les matins je prends 10 à 15° de centrage-méditation en silence et je lis une à deux pages d’un livre que j’aime qui me porte. Mercredi matin voici ce que j’ai lu et pu partager au groupe en guise d’introduction de leur accompagnement:
 
” Les conditions sociale changeront-elles un jour? Sûrement;il faudra cependant mettre des mots sur ce changement si nous voulons qu’il se produise. En réalité, la parole crée le monde beaucoup plus efficacement que nous le croyons. Lorsque nous mettons des mots sur les maux, les dits maux deviennent des mots dits et cessent d’être maudits” in Le meilleur de soi de Guy Corneau.
 
Plus rien à dire tout est dit.
 
 
 
 
p1010378-450_350.JPGp1010379-450_350.JPGp1010384-450_350.JPGp1010402-450_350.JPG
 

 

Une rencontre

Samedi 6 mars 2010
p1010667-450_350.JPG
 
Ainsi va la vie: aux détours d’un mur je croise un homme, banal vous me direz? Et bien non pas banal. Enfin quelqu’un à
 
ma mesure qui sait mettre en scène qui il veut être pour exister et partager le coeur de lui-même. Les mots vont vites, les échanges sont
 
beaux, et l’attraction à lieu.On s’est vu mais pas bien la première fois, la deuxième de beaucoup plus prés… Au gré de ce qui change dans ma
 
vie je rencontre une autre partie de moi même comme un aime en , opposé de mon être et qui se fait si proche car tout l’attire en moi:
 
le Yin et le Yang! Au milieu des échanges une parole vraie qui me rejoint comme un écho:l’Afrique, l’humanitaire, voyager pour aimer???
 
Les inconscients sont liés d’un bout à l’autre de la terre et même ailleurs? Même blessure fondamentale: ma soeur et moi mal aimée
 
de notre mère et une écart d’âge de 14 ans entre elle et moi. Attentive à tous ses signes de la vie, je ressens comme la visite d’un ange pour me
 
confirmer que le chemin est le bon et que l’amour le parcours de la vallée jusqu’au sommet, du plat pays jusqu’aux garrigues
 
où ma vie est plantée. Je me sens Femme désirée, désirante comme dit l’auteur… j’attends le retour de ton amour…
 
Voyageurs, il n’y a pas de chemin. Les chemins ne se font qu’en marchant. Antonio Machad
 
 
p1010675-450_350.JPGp1010678-450_350.JPGp1010687-450_350.JPG