Une rencontre

6 mars 2010
p1010667-450_350.JPG
 
Ainsi va la vie: aux détours d’un mur je croise un homme, banal vous me direz? Et bien non pas banal. Enfin quelqu’un à
 
ma mesure qui sait mettre en scène qui il veut être pour exister et partager le coeur de lui-même. Les mots vont vites, les échanges sont
 
beaux, et l’attraction à lieu.On s’est vu mais pas bien la première fois, la deuxième de beaucoup plus prés… Au gré de ce qui change dans ma
 
vie je rencontre une autre partie de moi même comme un aime en , opposé de mon être et qui se fait si proche car tout l’attire en moi:
 
le Yin et le Yang! Au milieu des échanges une parole vraie qui me rejoint comme un écho:l’Afrique, l’humanitaire, voyager pour aimer???
 
Les inconscients sont liés d’un bout à l’autre de la terre et même ailleurs? Même blessure fondamentale: ma soeur et moi mal aimée
 
de notre mère et une écart d’âge de 14 ans entre elle et moi. Attentive à tous ses signes de la vie, je ressens comme la visite d’un ange pour me
 
confirmer que le chemin est le bon et que l’amour le parcours de la vallée jusqu’au sommet, du plat pays jusqu’aux garrigues
 
où ma vie est plantée. Je me sens Femme désirée, désirante comme dit l’auteur… j’attends le retour de ton amour…
 
Voyageurs, il n’y a pas de chemin. Les chemins ne se font qu’en marchant. Antonio Machad
 
 
p1010675-450_350.JPGp1010678-450_350.JPGp1010687-450_350.JPG

Nîmes sous la neige: janvier 2010

21 février 2010

p1010566-450_350.JPGp1010567-450_350.JPGp1010570-450_350.JPGp1010571-450_350.JPGp1010576-450_350.JPGp1010578-450_350.JPGp1010579-450_350.JPGp1010580-450_350.JPGp1010583-450_350.JPGp1010582-450_350.JPGp1010584-450_350.JPGp1010587-450_350.JPG

Nouvel an 2010: partie de Loto rires….

21 février 2010

p1010565-450_350.JPGp1010558-450_350.JPGp1010559-450_350.JPGp1010560-450_350.JPGp1010561-450_350.JPGp1010562-450_350.JPGp1010564-450_350.JPG

Des amis

8 février 2010

p1000473-450_350.JPGDes amis j’en ai toujours eu beaucoup. Au zéntih de ma vie de célibataire à 25 ans mon carnet d’adresse perso rassemblait 

unetrentaine de personnes connues , croisées, invitées à des soirées diverses. Puis avec la vie conjugale, un déménagement lointain les vrais

amis sont restés dans le carnet et toujours rencontrés au moins une fois par an. J’ai toujours eu aussi des connaissances, des bons collègues, des

camarades de cours de sport ou de danse ou les chorales. Mais là depuis la mode des réseaux sociaux sur l’un j’ai 200 amis, sur l’autre une

centaine, sur facebook 60. C’est devenue quoi l’amitié au juste? Un ou une amie partageait  une certaine intimité, les joies, les peines . Mes

nouveaux amis pianotent comme moi sur un clavier, donne la T° du jour sur leur mur en attendant les réactions. Evolution des modes de

relations sociales et amicales. Ce que je préfère s’est quand même de les rencontrer ses amis là, leur parler de vive voix et croiser leur regard.

Une immense solidarité du net se met en place car à la moindre baisse de moral sur le net, vos milliers d’amis rappliquent et vous assaillent de

conseils, bisous, photos  que la vie est belle mes amis… Un ami de perdu 10 de retrouvés!


Slowlife,Ecologie,Nouvelles valeurs,Décroissance…d’un magazine à l’autre…

7 février 2010

p1010414-450_350.JPGDu Courrier international à Psychologies magazine ces grands titres sont à la mode.

Sauf erreur le deuxième fait intervenir Pierre Rabbi et dans son numéro  suivant un quatre pajes de pub pour mac Do?

Vous me direz incohérences et non; on est dans le virage et nous emmenons avec nous l’ancienne culture pour ne pas

trop nous sentir démunis d’un coup… 

 Pierre Rabbi conseille une fois revenus de nos lectures à notre quotidien :

“Réconciliez- vous  avec les gens que vous aimez

Dissipez tout ce qui vous est toxique, tout ce qui crée du mal être

et de la souffrance mutuelle . C’est là que ce trouve le fondement

de l’humanisme que vous souhaitez.

La nécessité aujourd’hui est de trouver par où engager un vrai changement.

Je suis convaincu que l’urgence d’agir d’abord en nous mêmes, de revenir à une introspection

profonde pour nous situer par rapport au cours du monde.

C’est pourquoi j’entretien une indignation permanente.

Je ne veux pas rentrer dans la colère.

Je crois plutôt en une indignation à partir de laquelle

il est possible de construire le monde dans lequel

nous voulons vivre.”

 Pierre Rabhi in psychologies magazinen°291

Nouvelles de l’après désert

21 janvier 2010

                                                                                           p1010541-450_350.JPG

“La halte méridienne est torride? L’ombre de cet épineux maigrette?  Ce sable brûlant? Ce vent diabolique? Cette nuit glacée? Ne te plains pas. A quoi bon? Et d’ailleurs, à qui? Il n’y a personne pour t’entendre et s”apitoyer sur tes petites misères. Supporte.Patiente.Serre les dents. La revanche tôt ou tard , viendra.

D’ailleurs, je te connais bien. Quand elle sera venue cette vengeance tant espérée,quand tu te coucheras rassasié de mets délicats qui n’auront pas craqués sous la dent,désaltéré d’une eau incolore sans poils de bouc, dans un lit, sous un toit, au chaud, alors au lieu de savourer durablement ta félicité, très vite, dès que la grosse fatigue de tes marches sera oubliée, alors tu te prendras à regretter tes pieds écorchés, tes sommeils recroquevillés sous les étoiles… et à la première occasion, comme moi, tu repartiras!

Théodore Monod

Si on devait mourir demain?

17 janvier 2010

p1010158-450_350.JPGQu’est ce qu’on ferait de plus, qu’est ce qu’on ferais de moins?

Moi je t’aimerais…

J’embrasserais avec amour toutes les personnes que j’aime

J’irais respirer en haut d’une Montagne

J’irais remercier l’océan pour son énergie vitale

Je ferais la paix avec tous les miens

Je dirais au Monde d’aimer plus que de tuer en hurlant

Je pardonnerais toutes les faiblesses que j’ai rencontrer

Je demanderais pardon pour mes excès, mes non dits,   mes colères, mes haines

Moi je t’aimerais…

Pour les Nuls en Solfège

13 janvier 2010


Par Jean Golgevit
 
http://jeangol.free.fr
 
Une approche du langage  musical  pour les choristes, chanteurs, mélomanes, enseignants.
 
Déchiffrer , analyser, entendre une partition de façon autonome
Formation musicale globale avec le chant comme instrument privilégié
-         improvisations mélodiques et harmoniques
-         percussion corporelle et instrumentale
-         polyrythmie
-         écoute et analyse d’œuvres musicales
-         expression musicale collective
 
de 14h à 17h le samedi 23 janvier 2010 constitution d’un groupe lors de la première séance et préparation  ensemble des prochaines séances.
L’Amalgame 6 grande rue 30 000 Nîmes
 
Co-création avec Marie-Pierre Carlier 06 29 55 04 08
 

Nouvelle Année Nouvelle recette

2 janvier 2010

                                                    La Fougasse d’Aigues Mortes

 Préchauffer le four à 180°( th 6)

1/4 litre de sucre en poudre

3 oeufs

1/2 litre de farine

1 sachet de levure

1 brique de 20 cl de crème fraîche

3 cuillères à soupe de jus de citron

7 cuillères à soupe de fleur d’oranger

1 moule à manqué beurré et fariné

Fouetter les oeufs entiers avec le suvre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter petit à petit la levure méalnger à la farine

Ajouter la crème fraîche puis le citron et la fleur d’oranger

Mettre le moule au four environ 20′ puis parcemer de petits morceaux de beurre et saupoudrer de sucre et enfourner de nouveau 10′.

Après cuisson démouler et arroser de fleur d’oranger selon votre gôut.

 

Merci Laetitia

 

Je vous souhaite en 2010 d’habiter chaque jour

31 décembre 2009

Votre                    p1010125-450_350.JPG

 de venir vous y poser, puis vous y reposer, gôuter, partager avec qui vous aimez…

cet Amour est déjà là comme une Source en chacun de nous, reste à y puiser pour le plus grand Bonheur de chacun…

J’habiterais ce fond de mon Coeur au Meilleur de Moi- même en toute Gratitude à la Vie.

Peut-être habiterez -vous le même quartier?